La Carte Mobilité Inclusion (CMI)

Envoyer par email Imprimer Partager sur facebook Partager sur twitter
-A +A
la carte mobilité inclusion (CMI)

Depuis  le 1er juillet 2017, c’est la Carte Mobilité Inclusion qui a remplacé les anciennes cartes de stationnement et d’invalidité.  Elle est délivrée avec trois mentions possibles : stationnement, invalidité, et  priorité. Elle donne les mêmes avantages que les anciennes cartes et leurs conditions d’attributions restent inchangées.

 

La demande doit être déposée à la Maison Départementale des Personnes Handicapées et doit être constituée d’un formulaire de demande, d’un certificat médical et des photocopies des justificatifs d’identité et de domicile.

A savoir : Les personnes déposant une demande d’Allocation Personnalisée Autonomie (APA) peuvent également demander leurs cartes dans le cadre du dossier APA.

Pour les personnes bénéficiaires de l’APA en groupe 1 ou 2 de la grille AGGIR, la carte leur est automatiquement attribuée.

 

Après évaluation par l’équipe pluridisciplinaire, le dossier est présenté en Commission des Droits et de l’Autonomie. La notification de décision est alors envoyée au demandeur mais également à l’Imprimerie Nationale qui se charge dorénavant de l’édition des cartes.

 

Les bénéficiaires recevront un courrier d’appel à photo ainsi que des identifiants pour se connecter au portail dédié où ils disposeront des informations liées au suivi de leur demande et où ils pourront téléverser les photos s’ils le souhaitent.  A réception des photos (par voie numérique ou postale), l’Imprimerie Nationale  enverra la ou les cartes à leurs bénéficiaires.

 

En pratique, si une personne a la mention stationnement et la mention invalidité ou priorité, elle recevra 2 cartes, dont une pour le véhicule.

La CMI est gratuite mais en cas de perte, de vol ou carte abîmée, l’Imprimerie Nationale en délivrera une nouvelle contre paiement (9 euros.)

 

Les cartes attribuées avant le 1er juillet qui sont en cours de validité restent valables. Ces cartes, y compris celles attribuées à titre définitif, ne seront plus reconnues après le 31 décembre 2026. Prévoyez alors 6 mois de délais de traitement pour ne pas être pris au dépourvu