Avoir recours aux transports spécifiques

Envoyer par email Imprimer Partager sur facebook Partager sur twitter
-A +A

Certains déplacements, comme ceux nécessaires aux élèves et étudiants en situation de handicap, ou ceux en lien avec le suivi médical lorsque l’on est dans l’incapacité de s’y rendre par ces propres moyens peuvent être organisés ou facilités.

Avoir recours aux transports spécifiques

 

LES TRANSPORTS ADAPTES

Une personne en situation de handicap peut bénéficier de certaines aides prenant en charge le surcoût de certains trajets.

Le transport scolaire des élèves et étudiants :

Le Département organise le transport scolaire des élèves et étudiants en situation de handicap s’ils :

  • sont domiciliés dans les PyrénéesAtlantiques, sauf cas particulier, à plus de 2km de leur établissement dans le secondaire, 
  • présentent une incapacité permanente d’un taux égal ou supérieur à 80%
  • ou s’ils présentent un taux égal ou supérieur à 50% s’ils sont scolarisés en ULIS.

Les élèves et étudiants concernés bénéficient alors de l’exonération de la participation familiale. Seuls sont assurés et pris en charge les trajets entre le domicile et l’établissement scolaire, prioritairement dans le cadre de circuits collectifs de transports scolaires.

Vous trouverez les modalités (inscription et pièces à fournir) relatives au transport scolaire adapté en page 18 du règlement départemental des transports scolaires : Pratique - Transports 64

Pour les loisirs : Si les déplacements sont réguliers, fréquents ou liés à un départ en congés, les surcoûts, peuvent être pris en charge par la PCH à hauteur de 83,33 € (plafond)

Les trajets vers le lieu de travail

Ils peuvent être pris en compte par  la PCH à hauteur de 200 € par mois (plafond). Dans ce cadre, le salarié pourra également solliciter l’AGEFIPH pour le secteur privé  ou le FIPHFP pour le secteur public.

Les transports vers les établissements médico-sociaux

Plusieurs modalités de prise en charge existent :

  • accueil de jour en FAM ou MAS : le transport est  assuré par l’établissement
  • les ESAT organisent un transport collectif
  • en internat : la PCH interviendra avec plafonnement mensuel de 200 €

- pour le transport en véhicule particulier (0,5 €/km)

- pour les frais de taxi ou transport en commun.

SE DEPLACER POUR SES SOINS, SES EXAMENS DE SANTE

Lorsque vous devez vous déplacer pour vous rendre à une consultation médicale, un examen de santé et que votre état ou votre situation ne vous permet pas de vous y rendre par vos propres moyens, votre médecin peut estimer nécessaire de vous prescrire un bon de transport : taxi, taxi-ambulance ou transport médicalisé. Pensez à aborder cette question en amont avec votre médecin traitant ou avec le médecin spécialiste qui vous prescrit cet acte de soin ou d’exploration.

Pour vous informer, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site de l’Assurance Maladie.